Préservation de la fertilité

Préservation de la fertilité

La question de la fertilité est une préoccupation majeure des patients jeunes adultes qui vont ou ont reçu un traitement pour lutter contre un cancer. Les conséquences des traitements sur la fertilité future doivent être évoqués dès le diagnostic, avant le début du traitement. Une prise en charge spécialisée doit également pouvoir être proposée aux personnes guéries, confrontées à une diminution de leur fertilité induite par les traitements.

Les sociétés savantes françaises, parmi lesquelles la SFCE et l’AFSOS, ainsi que l’agence de biomédecine, ont publié des recommandations qui visent à améliorer le niveau de connaissance concernant la toxicité des traitements, l’évaluation des risques et les différentes techniques de préservation de la fertilité (et leurs limites) disponibles pour les hommes et pour les femmes.

Go-Aja a identifié le besoin d’une information et d’un soutien dédiés aux AJA dans ce domaine.

Ce groupe de travail est composé de médecins adulte et de pédiatres, oncologues et hématologues, de gynécologues, de psychologues et de médecins spécialistes de la biologie de la reproduction.

L’un des objectifs de groupe est la rédaction de documents d’information qui s’adressent spécifiquement aux AJA, expliquant les objectifs, les modalités et les résultats des différentes techniques de préservation de la fertilité : conservation de sperme, d’ovocyte et de tissu ovarien.

Ce travail soutenu par la Ligue Nationale Contre le Cancer, a abouti à la publication de plaquettes d’informations accessibles au téléchargement sur ce site et que vous pouvez commander sur le site de la Ligue Contre le Cancer.

Les autres objectifs de ce groupe sont de mettre en œuvre au niveau national des projets tels que :

  • L’éducation thérapeutique dans le cadre de la fertilité et de la sexualité (Institut Gustave Roussy)
  • Approche pluri-disciplinaire pour les patientes atteintes d’une tumeur maligne (endocrinologie, chirurgie,  sexologie, fertilité) (CHU de Toulouse)
  • Projet de recherche sur l’impact du cancer et de ses traitements sur la sexualité et la féminité chez les adolescentes (Unité AJA, hôpital Saint Louis à Paris)

Coordination : Nathalie Dhédin, Hématologue, Hôpital Saint-Louis, Paris

Vous souhaitez faire partie de ce groupe de travail, n’hésitez pas à contacter son coordinateur par le biais de :  contact@go-aja.fr